Advertising Console

    La Femme qui se vit disparaître

    Reposter
    Paris Culture

    par Paris Culture

    317
    822 vues
    Jusqu’au 3 Mars

    Galerie Yvon Lambert
    108 rue Vieille du Temple
    75003 Paris
    www.yvon-lambert.com

    Alice Anderson développe depuis 1999 un travail puisant dans les registres d’une possible autobiographie, où le réel et l’imaginaire se trouvent conjugués. Elle construit à travers des films une succession de contes freudiens.
    Jouant avec le temps et l’espace, ses films nous invitent à pénétrer dans un monde mystérieux et troublant. Ils racontent des histoires étonnantes, où règne une atmosphère aussi intense et étrange que celle des rêves.