Discours Philippe Torreton 6.02.2007

Marian COPORAN
19
4 337 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à

9 commentaires

Ne pas négliger les ouvriers, c'est leur laisser la parole; en d'autres termes, accéder à leur souhait, qui consiste, comme vous le savez sûrement, a faire de Lepen le nouveau président. Car le Front National, ne vous déplaise, est le premier parti ouvrier français, et c'est un statut qui se respecte !
Par Subversif-sophistique il y a 7 ans
Interventions de Delanoé et Ph. Torreton : merci à vous de vous unir à Ségolène, de la soutenir en partageant ses convictions, ses souhaits et surtout son humanité et sa sincérité.
Par betzu il y a 8 ans
, le peuple le répugne même si il ne l’avouera jamais ;)

parfois, dans les journaux pour bobos on trouve quand même des gens qui font chaud au cœur :

http://www.telerama.fr/musique/M0701291211132.html

En me relisant, je vois que j'ai oublié de souligner à quel point le bobo est superficiel et inculte... c'est chose faite.
Par kroulik il y a 8 ans
us soupçonne de mal penser ou même d’être un peu beauf sur les bords, il vous tournera le dos, vous blacklistera et vous risquez d'être dénoncé… et là, gare à vos abattis !
Parfois gay responsable et militant d’act-up façon « week-end gigot chez papa maman avec mon mec avant la manif anti-anti-pacs », il n’a rien d’un barebaker camé jusqu’à l’os à la Dustan.
Le plus souvent, à son grand regret, il est juste métrosexué, mais se rattrape en étant super féministe et gay-friendly, il milite pour les couloirs de bus et l'usage de la patinette en milieu rural…
Enfin, le bobo déteste une chose par-dessus tout, cette ignoble chose s'appelle le réel. Racontez lui un fait divers banlieusard et il pâlit, il se met à trouver immédiatement des excuses aux pires crapules, il parle de "black" de "keuf" pour faire mieux, en un mot il adore les "jeunes" mais à aucun prix il n'habiterait en banlieue. Le bobo ne supporte finalement que le contact des autres bobos,
Par kroulik il y a 8 ans
il travaille durement à se façonner cet ethos de chevalier blanc.
Pour se faire, il suit servilement le mode d'emploi, il se croit original mais se contente de réciter ce que ses profs mitterrandiens lui on collé dans le crâne : il condamne fermement les antisémites et les racistes désigné par les médias (il a confiance dans les journalistes de son pays) sans chercher plus loin. Il est anti-fasciiiiiistes - mettez là dedans tout ceux qui ne pensent pas comme lui - pro loi Gayssot and Co et enfin déteste en lui le français éternel, le gaulois gueulard, rigolard et paillard désigné par les haineux de 68 à la vindicte populaire.
Il traque sans relâche ce « beauf » en lui, proscrit le port de la moustache (sauf au Bear’s Den) et préfère se trouver des origines exotiques plutôt que de s’affirmer français ou patriote (c’est à dire colonisateur, ringard, collabo, raciste – demandez la liste à Philipe Val -).
D'ailleurs le bobo ne rigole pas avec ça, si il vo
Par kroulik il y a 8 ans
Voir plus de commentaires