4 mois après, retour sur la place Taksim

Découvrir le nouveau player
1 088 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Dans un rapport rendu public mercredi 2 octobre, Amnesty International décrit les excès dont la police s’est rendue coupable pendant les manifestations, en soulignant que ces agissements n'ont fait l'objet d'aucunes poursuites tandis que les personnes ayant manifesté ont, elles, étaient harcelées et inculpées. La répression du mouvement de protestation du parc Gezi a donné lieu à des violations des droits humains à très grande échelle. .Le droit de se réunir pacifiquement a été systématiquement bafoué et les violations du droit à la vie, à la liberté et à ne pas être torturé et maltraité ont été nombreuses. Avec cette vidéo, Amnesty International apporte le témoignage de manifestants ayant subi la violence policière.
Pour en savoir plus : http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Violences/Armes-et-conflits-armes/Actualites/Violences-policieres-en-Turquie-9540

0 commentaire