Advertising Console

    La mère de Kévin d'Échirolles : "ça fait mal, mais on peut se relever !"

    Reposter
    France 3 Alpes

    par France 3 Alpes

    83
    480 vues
    Un ans après la mort de son fils et d'un de ses amis, le 28 septembre 2012, Aurélie Monkam-Nubissi parle toujours sans haine même si la douleur est toujours bien présente. Découvrez le témoignage émouvant d'une mère qui a perdu son fils, mais qui continue de croire en la bonté de l'être humain.