Kendell Geers, en dialogue avec Jean de Loisy

lamaisonrouge
71
183 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
jeudi 19 septembre 2013 à 19h
Dans le cadre de l’exposition My Joburg, la maison rouge invite Kendell Geers à dialoguer avec Jean de Loisy.

Révolte, provocation, violence, humour et économie de moyens caractérisent depuis ses débuts l’œuvre de l’artiste sud-africain Kendell Geers. Se définissant lui-même comme un « terroriste esthétique », Geers fait de la violence et de ses artefacts (matraques, barbelés, tessons de verre et rubans de balisage) le thème central des œuvres qu’il réalise en Afrique du Sud, dans un contexte d’activisme politique. Installé en Europe depuis 2000, Geers n’a pas abandonné son goût de la rébellion, prenant pour cible avec tout autant d’efficacité les systèmes de croyance, de pouvoir et les idéologies, sans épargner le monde de l’art.

Critique d’art spécialiste de l’art moderne et contemporain, Jean de Loisy a été tour à tour conservateur, inspecteur de la création artistique, conseiller artistique, et surtout commissaire de nombreuses expositions, parmi lesquelles Hors Limites : l’art et la vie (1995) ou Traces du sacré (2008) au Centre Pompidou, La Beauté à Avignon en 2000, Soulèvements : la collection de Jean-Jacques Lebel à la maison rouge ou encore Monumenta 2011 avec Anish Kapoor. Depuis juin 2011, il est président du Palais de Tokyo.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.