Advertising Console

    La tradition audacieuse d'Alain Schmitt

    Reposter
    2 704 vues
    « J’aime bien notre terroir, mais en l’accommodant aux goûts du jour ». Tout est dit. Alain Schmitt, chef du « Sarment d’Or », à Riquewihr, règne en cuisine depuis janvier 2011. Désireux d’officier dans une « maison de qualité », il a toute la confiance de Gilbert Merckling, l’ancien patron et chef du restaurant gastronomique ouvert depuis 1984. Avant, les lieux appartenaient à son beau-père Jacques Rommel qui l’avait baptisé « Le Vieux Riquewihr ». Aujourd’hui, il est géré par Mirianne Merckling, son épouse. Originaire d’Osenbach, Alain Schmitt, 34 ans, a effectué son apprentissage à l’hôtel-restaurant Klein de Soultzmatt où il reste un an une fois sa formation terminée. Durant onze ans, il est ensuite second de cuisine à « L’Arbre Vert », à Berrwiller, chez Matthieu Koenig. « J’ai bien évolué avec lui. Cela a été une très belle découverte culinaire ». Pour les DNA, il a préparé des fleischnackas de sandre à la crème de moule.