AGDE - De belles vendanges traditionnelles pour les aînés agathois

Découvrir le nouveau player
HERAULT TRIBUNE
288
1 753 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Jeudi 25 septembre 2013 , nos anciens ont pu se replonger dans le passé agricole de notre ville, à l'initiative de Brigitte MARTINEZ, aide-soignante du Centre Hospitalier Intercommunal du Bassin de Thau (CHIBT), avec l'aide des Caves HENRI de RICHEMER , de l'Association Loisirs du Terroir Languedocien (ALTL), de Lyonnaise des Eaux et de la Ville d'Agde, de la Croix Rouge, des Belles Agathoises du grau d'Agde et du père Yannick CASAJUS.

Permettre à nos anciens de se replonger dans l'ambiance des vendanges d'antan, quand la mécanisation n'était pas encore présente est le but de cette désormais traditiennelle manifestation agathoise.

C'est donc avec des moyens simples, sécateur et seau en mains, que plusieurs retraités de la commune, résidant dans différentes établissements de soins agathois se sont rendus, sur la parcelle de vignes d'Antoine MARTINEZ sise à la Crouzette ancienne Route de Marseillan et qu'ils ont commencé à vendanger, bientôt rejoints par le Député-Maire Gilles D'Ettore, et le Président des caves Henri de Richemer Stéphane Hugonnet, lesquels se sont saisis de sécateurs et les ont activement aidés.

De fait, le terrain - de dimension modeste il est vrai - a été vendangé d'un beau raisin très sucré et goûteux en quelques heures à peine, sous les encouragements chantés des Belles Agathoises.

Au moment de l'apéritif, et avant le repas puis la visite des caves de Marseillan, le Maire d'Agde Gilles D'Ettore, accompagné de Gaby RUIZ a remercié les participants ainsi que les organisateurs en insistant sur "l'authenticité de ce moment qui a permis de retrouver les gestes anciens, les costumes et les chants".
Il a également, en tant que Président du CHIBT, salué cette opération "qui prouve que l'Hôpital sait sortir de ses murs pour proposer à nos aînés des animations qui sont aussi un travail sur la mémoire de nos anciens permettant une valorisation de notre terroir".

0 commentaire