HALL OF FAME - DICK THOMPSON

lemans-tv

par lemans-tv

2,5K
274 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Dans le cadre du meeting commun réunissant la manche américaine du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA et la huitième course d’American Le Mans Series le week-end dernier à Austin (Texas), Pierre Fillon, Président de l’ACO, présida une cérémonie en l’honneur des pilotes américains, marquée par l’intronisation dans le Hall of Fame des 90 ans du doyen d’entre eux, Dick Thompson de manière à symboliquement saluer tous les états-uniens ayant pris part aux 24 Heures du Mans.

Agé de 93 ans, dentiste de profession d’où son surnom de ‘’dentiste volant’’, il fut engagé sept fois aux 24 Heures du Mans et disputa la course à six reprises entre 1960 et 1968, tout d’abord au volant d’une Corvette officielle lors de la première apparition de la marque en Sarthe (1960) sous la houlette de l’équipe de Briggs Cunningham. S’il est contraint à l’abandon, Thompson fut pointé en tête peu après le départ.
Toujours avec Cunningham il pilote ensuite une Maserati en 1961 (4e du général) puis 1962 (abandon). En 1965, il est au volant d’une Cobra, terminant 8e du général mais emportant la catégorie des 5 litres. En 1967, le voilà chez Mirage (abandon) puis en 1968 au volant de l’incroyable Howmet, propulsée par une turbine d’hélicoptère. Accélérateur coincé, il sort violemment de la route dans le virage d’Indianapolis. Et s’il s’en sort miraculeusement indemne, la voiture révolutionnaire est détruite.
Retiré en Floride, non loin de Miami, il ne put être présent à Austin mais fut au centre de la cérémonie grâce à un film tourné spécialement chez lui lors de son intronisation.
Retrouvez Dick Thompson, dans cette vidéo (en anglais).

Le Docteur ‘’Dick’’ Thompson rejoint ainsi les doyens déjà honorés par l’ACO et le Club International des Pilotes des 24 Heures du Mans : Eric Thompson à Silverstone, Freddy Rousselle à Spa-Francorchamps, Robert Manzon au Mans, Hermano da Silva Ramos à Sao Paulo.

0 commentaire