Mondiaux 2013 - Sylvain Chavanel : "Un gros travail en amont"

Cyclismactu
189
8 976 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
22/09/2013. Depuis l’année dernière, les équipes ont enfin leur place aux Championnats du Monde, grâce au contre-la-montre par équipe qui ouvre les épreuves. A Valkenburg, l’an passé, la formation Omega Pharma – Quick Step avait fait parler sa puissance collective pour ouvrir le palmarès de cette toute nouvelle épreuve. Une discipline, dont elle s’est d’ailleurs faite sa spécialité à l’image de son succès lors de Tirreno – Adriatico (à une centaine de kilomètre de Florence). Mais lors du dernier Tour de France, la chute de Tony Martin le premier jour avait fait craindre que l’équipe ne perde en efficacité et ne puisse se battre comme elle le voulait. Les hommes de Patrick Lefévère n’ont pourtant perdu le chrono’ (au profit d’Orica) que pour… 75 centièmes ! Une défaite qui laissa un goût un peu amer au manager Belge, qui à l’arrivée de Florence présentait fièrement Koen Pelgrim, l’entraineur qui analysa et décortiqua les données de ce chrono’ maudit de Nice, pour trouver « l’erreur » qui les avait fait perdre. Mais aujourd’hui en Toscane les « OPQS » n’ont pas failli et l’ont joué au millimètre. Après un départ rapide, ils possédaient 12’’ d’avance sur le même ennemi qu’au Tour de France, les Orica – GreenEDGE. Puis l’écart passa à 14’’ au km 26,5 (sur les 57,2 kms total) et puis catastrophe ! A 15 kms de l’arrivée Orica repasse devant pour moi d’une seconde. Mais finalement l’équipe Belge s’impose pour 88 petits centièmes… Un joli pied de nez au destin. Pour Sylvain Chavanel, c’est un gros objectif qui se concrétise et pourquoi pas un bel entraînement en vue du chrono’ individuel de mercredi.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.