Advertising Console

    La police sud-africaine a menti sur le massacre de Marikana

    Repost
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,1K
    37 vues
    La commission d'enquête sud-africaine sur le massacre de 34 mineurs par les forces de l'ordre en 2012 à la mine de Marikana a accusé jeudi 20 septembre 2013 la police d'avoir menti sur les circonstances de cette tuerie, qui avait déclenché une flambée de violence dans les mines. Durée 00:56