Advertising Console

    Laurent Paturaud en interview pour planetebd.com

    Reposter
    Planète BD

    par Planète BD

    61
    110 vues
    Après la série avortée « Les passants du clair de lune » (2 tomes chez Glénat Loge noire), puis un seul petit opus de « Succubes » (chez Soleil), Laurent Paturaud semblait avoir disparu de la bédésphère. C’était pour mieux revenir aux côtés de sa compagne au scénario, pour un « Victor Hugo aux frontières de l’exil » splendide, luxueusement édité par Daniel Maghen. Où l’on retrouve le célèbre écrivain dans un rôle à contre-emploi d’enquêteur, sur la mort de sa fille. Il s’agit là en réalité d’un prétexte habile pour retracer quelques détails de sa vie (son engagement politique, son exil, ses inspirations, sa mélancolie…) et le confronter intimement à la question de la peine de mort, contre laquelle il s'est toujours battu. Nous avons voulu en savoir plus sur cette passion qui amène un dessinateur à consacrer 4 ans de sa vie à un unique – mais magnifique – album…