Advertising Console

    Un fort "sentiment d'abandon" chez les rebelles syriens

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,1K
    49 vues
    Selon un expert de l'Institut international d'études stratégiques (IISS), le sentiment d'abandon parmi les rebelles syriens "pourrait bénéficier aux factions les plus radicales" . Durée:00:58