Le coup d’Etat au Chili : une rupture du XXe siècle latino-américain

Découvrir le nouveau player
Institut IRIS
232
320 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Olivier Campagnon est Professeur d'histoire contemporaine à l'Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 et rédacteur en chef des Cahiers de l'Amérique latine*. Il répond à nos questions à l'occasion de la parution de la RIS 91 sur "1973" à laquelle il a contribué :
- Qu’évoque pour vous l’année 1973 ?
- Dans le numéro de la RIS consacré à l’année 1973, vous parlez du coup d’Etat chilien comme d’un « point nodal de la militarisation des sociétés caractérisant l’Amérique latine ». Quel fut et quel est encore son impact sur cette militarisation ?
- Sur le plan économique, perçoit-on encore la réforme néo-libérale engagée après le coup d’Etat ?

*Il organise le colloque "Chili, 11 septembre 1973 : un événement mondial" à Paris les 17 (Maison de l’Amérique latine), 18 (Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine) et 19 septembre (CERI / Sciences Po), et une journée d’étude "Chile - 40 anos después. Le coup d’Etat du 11 septembre 1973 et ses conséquences", le 1er octobre à Biarritz dans le cadre du Festival de cinéma latino-américain de Biarritz

0 commentaire