Syrie: pour l'Iran, une frappe ne ferait "qu'aggraver la crise"

Découvrir le nouveau player
Agence France-Presse
3,4K
14 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Première femme à occuper le poste de porte-parole du ministère des Affaires étrangères iranien, Marzieh Afkham a expliqué mardi 10 septembre à Téhéran, qu'une action militaire contre la Syrie ne ferait qu'aggraver la crise actuelle. Durée: 01:06

0 commentaire