Advertising Console

    Les monastères birmans, refuges pour les sans-abris de Rangoun

    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,3K
    54 vues
    L'explosion des loyers dans la plus grande ville birmane, Rangoun, a jeté à la rue des centaines de familles ces derniers mois et sans aide de l'Etat, beaucoup n'ont pas d'autre choix que de compter sur la charité. Un monastère a distribué ses terres à ces sans-abris pour qu'ils construisent des maisons, mais il arrive aujourd'hui à saturation. Durée: 02:13