Advertising Console

    GamesCom 2013 : conclusion de l'équipe

    RenegadesLive

    par RenegadesLive

    199
    71 vues
    La GamesCom s’est terminée il y a maintenant plusieurs semaines et c’est bien tardivement que nous sortons notre conclusion. Mais comme dit le proverbe, mieux vaut tard que jamais.

    Nos deux rédacteurs, Aurélie Knosp et John Taskovich, qui s’étaient rendu sur place, nous livres leurs impressions, avis et opinions sur le cru 2013 de la GamesCom.

    Dernier grand événement majeur en Europe et dans le monde occidental pour Microsoft et Sony en marge du lancement prochain de leurs deux nouveaux supports, respectivement la Xbox One et la Playstation 4. Moment historique dans le jeu vidéo, où pour la toute première fois, deux nouvelles machines, vont sortir à quelques jours d’écart. On était ainsi en droit d’attendre à un choc des titans, un combat féroces entre les constructeurs de premier plan, mais aussi chez le concurrent alternatif du milieu depuis ces dernières années, Nintendo.

    Stands démesurés, strasse dans les cheveux et paillettes dans les yeux, tout y était pour faire le plus de bruit. Etre le plus grand, le plus gros, le plus fort et grande surprise, si Microsoft et Sony se battait bien pour avoir de grandes surface de jeu jouable sur leur derniers support, les trois gros éditeurs du moment, Activision Blizzard, Electronic Arts et Ubisoft remportent sans conteste la palme des stands les plus vastes et grand de ce show à l’allemande qui avait de forte inspiration américaine...

    Surprise pour Nintendo, bien présent sur l’événement, mais avec une surface de jeu plus petite et intimiste que ces deux grands concurrents. Devons-nous y voir un aveux de faiblesse de l’éditeur avec une WiiU qui à du mal on se faire comprendre, à séduire un public. Bien que la catalogue made in Nintendo fut présent, il est intéressant de constater que les bornes de jeu dédié à la dernière console de salon du géant japonais, n’était quasiment pas représenté sur les stands des éditeurs tiers… Fait d’autant plus étrange, que la grande favorite du constructeur japonais, la Nintendo 3DS, n’avait que très peu de place, perdu et à l’accès difficile, voir laborieux au centre de ce petit stand.

    Bien que ce salon ouvert à la presse et au public, se déroule quelques jours avant la rentrée et plus de deux mois après le grand show de Los Angeles, nous n’avons rien appris de nouveau et une fois n’est pas coutume, il se fait l’écho de l’E3, où même les grands constructeurs et éditeurs de la sphère vidéo ludique avait reproduit, voir amené leurs stands façonné pour le salon américain. Pas de grandes nouvelles annonces, de nouveaux titres annoncés et jouable sur le salon, le titre Rime, fraichement annoncé à la conférence pré-GamesCom de Sony, n’était pas visible sur son stand ouvert au public. Ce salon, fut pour nous l’occasion de pouvoir nous essayer avec nos petites mains et nos yeux tout ronds à plusieurs titres qui sortiront à la fin de l’année. C’est le grand plus qu’apporte la GamesCom 2013, par rapport à son homologue d’outre Atlantique où dans ce dernier, les jeux annoncés la veille, ne se découvrait que par les développeur venu jouer pour nous…

    Pour les avis en détails, découvrez les retours de nos deux rédacteurs dans cette vidéo de conclusion à propos de la dernière édition de la GamesCom 2013 à Cologne.