Advertising Console

    Gregos sème ses masques au gré de ses humeurs

    Reposter
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4K
    103 vues
    C'est le passe-muraille de Paris: Gregos colle son propre visage sur les murs de la capitale. Des oeuvres en trois dimensions qui jaillissent des façades. L'artiste laisse sa trace dans les rues du monde entier: Athènes, Berlin, Los Angeles, entre autres. Son auto-portrait est collé dans près de 1000 lieux différents. Il lance sa première exposition le 16 septembre dans la galerie Ligne 13 à Paris. Durée: 01:40