Les veilleurs à Couëron face à la haine LGBT (27082013)

Découvrir le nouveau player
Le_Salon_Beige
45
8 388 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le 27/08/2013, la marche des veilleurs s'est faite agressée à Couëron par un groupe de lesbiennes venues de Notre Dame des Landes, accompagnées de quelques garçons excités. Les propos tenus à cette occasion ont été d'une rare violence. Du matériel a été détruit. La préfecture qui était prévenue de l'affaire bien des jours à l'avance n'avait pas prévu un dispositif suffisant. Un deuxième escadron de gendarmerie est arrivé juste à temps avant que l'ensemble de la soirée ne tourne au pugilat. Dans un article qui a suivi, les journalistes de Ouest France nous ont accusé d'être responsables à égalité des incidents. Seul Breizh info a fait son travail à cette occasion. Tout était prévu pour que la marche des Veilleurs soit remise en question en cas de débordements. Heureusement, nous sommes restés pacifiques malgré toutes les provocations que nous avons subies. Aujourd'hui nous cherchons à rétablir la vérité, car youtube, loin de diffuser la vidéo qui avait été visionné par plus de 8000 personnes en quelques heures, l'a censurée en arguant d'une "incitation à la haine" obscure. Ma vidéo n'est pas une incitation à la haine. Elle est une dénonciation d'une attitude haineuse, intolérante et inacceptable de la part de personnes qui sont persuadées d'être dans le camp du bien. Nous ne voulons pas de cette société de la haine, de l'intolérance, du mariage homosexuel. Il est temps que ceux qui défendent le mariage homosexuel se remettent un tant soit peu en question. Leur société a échoué depuis 40 ans, et elle continue de nous enfoncer. Il est temps de dire à ces personnes qu'elles dépassent les limites de l'acceptable et qu'elles sont responsables d'une violence extraordinaire exercée à l'encontre des familles, quand elles n'exercent pas leur violence directement dans les manifestation ou par le biais de mensonges propagés dans des journaux complaisants. Priver volontairement un enfant d'un père ou d'une mère n'est pas acceptable. Et nous ne l'accepterons pas, comme nous remettons en cause bien des mesures qui ont été prises ces dernières années, qui, si elles font plaisir à quelques individus égocentrés, détruisent immanquablement la société ét les gens qui entourent ces individus. Que la vérité soit sue et diffusée

0 commentaire