Let's Zeppelin dans l'Oise

Découvrir le nouveau player
Libération
1,1K
220 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Après l'accident tragique du Zeppelin Hindenburg, qui s'était écrasé en flammes à New York en 1937, faisant 35 victimes, les ballons dirigeables avaient quasiment disparu.

Des vols commerciaux réapparaissent depuis quelques années dans différents pays (Allemagne, Japon...). Aujourd'hui, c'est au tour de la France : la société Airship Paris propose des vols touristiques au départ de l’aérodrome de Cergy-Pontoise.

L'hélium, ininflammable, se substitue désormais à l'hydrogène, gaz instable. L'altitude de vol est de 300 mètres et la vitesse maximum de 125km/h. Le ballon dirigeable mesure 75 mètres, aussi long qu'un Airbus A380, 17 mètres de hauteur, tel un immeuble de cinq étages, et 19 mètres de largeur, l'équivalent d'une autouroute à quatre voies.

Trois parcours sont proposés au départ de Pontoise : Versailles, Chantilly et Giverny (entre 250 euros la demi-heure et 650 euros l'heure et demie).

0 commentaire