210 emplois supprimés par Total : Carling entre colère et résignation

Le Républicain Lorrain
291
3 509 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le communiqué est tombé dans l'après-midi. 210 emplois de la plateforme pétrochimique de Carling seront supprimés par Total. Lors d’un comité central d’entreprise à Paris, le groupe a présenté aux syndicats un projet de fermeture « au cours du deuxième semestre 2015 » de la principale installation du site, le vapocraqueur. Une annonce qui n'est malheureusement pas une surprise pour Vincent Trimbour, journaliste au Républicain Lorrain à Saint-Avold. Bernard Kratz, journaliste spécialiste de l'économie, a également recueilli l'interview exclusive de Patrick Pouyanné, directeur de la branche raffinage/pétrochimie de Total, à lire demain dans notre journal. Le dirigeant y réaffirme la volonté de son groupe « de donner un futur à Carling » où la résignation est palpable, selon Vincent Trimbour.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.