Advertising Console

    A Damas, on se presse dans les jardins pour oublier la guerre

    Repost
    Agence France-Presse

    par Agence France-Presse

    4,1K
    22 vues
    Le jardin Arnous, dominé par une statue géante style soviétique de l'ex-président Hafez al-Assad, grouille en soirée de familles damascènes qui tentent, sous haute sécurité, d'oublier un peu la guerre autour d'un narguilé.Durée: 00:42