Advertising Console

    Syrie : épreuve de force à l'ONU

    Repost
    CNEWS

    par CNEWS

    4K
    22 vues
    Les cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité se sont séparés sans s?entendre sur la résolution britannique justifiant une frappe en Syrie. Le texte prévoit une condamnation des attaques chimiques du 21 août dans la banlieue de Damas et des mesures coercitives pour protéger les civils. Sauf retournement de situation, la Russie devrait continuer à s?y opposer.