Euthanasie : renvoi aux assises requis pour l'urgentiste de Bayonne

Découvrir le nouveau player
iTELE

par iTELE

1,5K
36 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Nouvel étape dans le procès de l'ancien médecin urgentiste Nicolas Bonnemaison. Le parquet de Bayonne (Pyrénées-atlantiques) a requis le renvoi devant la cour d'assises du Dr Nicolas Bonnemaison, ex-médecin urgentiste dans cette ville, pour huit cas d'empoisonnements mortels de patients vulnérables.
L'urgentiste, âgé de 53 ans, avait été mis en examen à partir d'août 2011 pour empoisonnement après avoir abrégé la vie de ces patients âgés par injections létales. Il n'avait pas nié les faits, déclarant avoir "pleine conscience de la gravité des actes" reprochés, motivés selon lui "exclusivement par le souci d'éviter des souffrances extrêmes aux patients et de respecter leur dignité".

Les avocats semblent s'attendre à un procès, et à faire de celui-ci un lieu de débat. Michèle Delaunay, ministre chargée des Personnes âgées s'est dit "convaincue que les intentions du Dr Bonnemaison n'étaient pas celles d'un meurtrier ou d'un empoisonneur mais celles d'un médecin qui a pris des responsabi

0 commentaire