Une manifestation contre le violeur d'enfants durement réprimée à Rabat - Maroc

Découvrir le nouveau player
Btoux_1979
771
221 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Des centaines de manifestants ont été violemment dispersés devant le Parlement à Rabat vendredi soir. Ce rassemblement avait été organisé pour protester contre la grâce accordée par le roi Mohamed VI à Daniel Galvan Viña, un pédophile espagnol. La manifestation organisée vendredi soir dans la capitale marocaine pour dénoncer la grâce accordée par le roi Mohamed VI à Daniel Galvan Viña, un ressortissant espagnol condamné pour pédophilie à 30 ans de prison, a été dispersée de manière musclée par la police anti-émeute. Plusieurs dizaines de personnes, dont des journalistes rassemblés devant le Parlement à Rabat, ont été blessés par les forces de l’ordre munies de matraques.

Ce rassemblement faisait suite à la décision prise le 30 juillet par le roi Mohamed VI de libérer 48 ressortissants espagnols emprisonnés au Maroc, en réponse à une demande formulée par le roi Juan Carlos d’Espagne lors de sa visite en juillet dernier.

Parmi ces détenus, le souverain marocain a accordé sa grâce à Daniel Galvan Viña, un homme de 60 ans condamné en 2011 à 30 ans d’emprisonnement pour le viol de 11 enfants âgés de 4 à 15 ans et pour avoir filmé ses actes. Cette annonce a choqué la population marocaine qui demande depuis que cet Espagnol retourne en prison.

Nous sommes ici pour déterminer qui est responsable de ce pardon. C’est une honte qu’ils vendent nos enfants", a ainsi déclaré Nadjia Adib, présidente de l’association "Ne touche pas à mes enfants", lors de la manifestation.

"C’est une erreur énorme. Nous demandons l’annulation de la décision royale pour les familles des victimes et pour le peuple marocain", a aussi commenté Abdelali Hamieddine, membre du parti islamiste de la justice et du développement (PJD), principale organisation de la coalition gouvernementale.

Un espion espagnol ?

Malgré les explications des autorités marocaines, cette grâce royale suscite bien des interrogations. Selon le journal marocain Lakome, Daniel Galvan aurait été libéré sur l’insistance des services de renseignements espagnols. Mohammed Benjaddou, l’avocat du pédophile, a en effet déclaré que son client lui a confié à plusieurs reprises qu’il était "un officier du renseignement irakien" qui avait collaboré avec les services étrangers pour renverser Saddam Hussein.

Le royaume chérifien a déjà fait face à plusieurs affaires de pédophilie au cours des derniers mois. Un Britannique a été arrêté en juin dans le nord du pays, à Tétouan, tandis qu’en mai un Français a été condamné à 12 ans de prison à Casablanca pour des actes pédophiles.

Mi Rahma, violée à 96 ans… :

http://www.katibin.fr/2014/03/20/mi-rahma-violee-96-ans/

Pétition pour aider Mi Rahma :

http://www.katibin.fr/2014/03/20/mi-rahma-violee-96-ans/

1 commentaire

Mi Rahma, violée à 96 ans… :

(lien dans la description de la vidéo)

Pétition pour aider Mi Rahma :

(lien dans la description de la vidéo)
Par Btoux_1979 l'année dernière