Détenus relâchés de Dreux : «Cela peut jouer sur la motivation des troupes»

Le Parisien
1,7K
2 560 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Jeudi dernier, la police de Dreux (Eure-et-Loir) a dû relâcher, sur ordre du parquet, trois hommes pourtant condamnés à des peines de trois mois de prison ferme pour outrage et rébellion, faute de place à la maison d'arrêt de Chartres. Cette décision a suscité un sentiment de frustration chez les policiers, explique le commissaire de police de Dreux, Grégoire Doré, qui souligne que d'autres prisons de la région auraient pu les accueillir.

Retrouvez l'info en temps réel avec Le Parisien : >> http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.