Advertising Console

    Dossier - Travail illégal

    Reposter
    ducotedespros

    par ducotedespros

    27
    45 vues
    Rejoignez-nous sur Facebook : http://on.fb.me/t82b0P
    Le travail “au noir” est une réalité dans le monde du bâtiment, même si ce terme n’a pas de valeur légale. On lui préfère d’ailleurs celui de travail “illégal”. En France, il représenterait jusqu’à 4% du P.I.B. Une main d’oeuvre bon marché que l’on peut trouver quotidiennement aux abords des magasins de bricolage. Pourtant, selon l’Observatoire de la délinquance, 33% des contrôles ont lieu dans le secteur du BTP. Xavier Haubry, inspecteur du travail, sait repérer les camionnettes suspectes qui peuvent révéler un chantier où l’on emploie du personnel non déclaré. Malheureusement, le temps de contourner les difficultés d’accès au chantier (cadenas, badges …), les fraudeurs ont quitté l’endroit. Jacques Vallet, secrétaire CGT, Fédération Construction Bois Ameublement, combat pour sa part le travail illégal depuis plus de 20 ans. Selon lui, le vrai coeur du problème se situe dans la sous-traitance en cascade. Le prix proposé ne permet plus à l’entreprise de rémunérer un personnel qualifié correctement et l’incite à employer en situation illégale.