Advertising Console

    A Téhéran, les affaires marchent mal

    Reposter
    euronews (en français)

    par euronews (en français)

    3,1K
    20 vues
    Le nouveau président prend ses fonctions dans un pays étranglé par la crise économique. Conséquence directe des sanctions internationales, le pays a vu ses recettes pétrolières divisées par deux. Dans le même temps, l'inflation a dépassé les 40 % et le chômage ne cesse de grimper. Alors que la monnaie nationale, le rial a perdu 80% de sa valeur, certains Iraniens tentent d'acheter...
    http://fr.euronews.net/