Advertising Console

    Panamá : business dans la jungle

    Reposter
    Francis DRAPIER

    par Francis DRAPIER

    219
    457 vues
        Le continent américain est relié du nord au sud par une route mythique : la Panaméricaine. Quelque part entre le Panamá et la Colombie, cette route est coupée à mi-chemin par une zone de marécages et de jungle : le Darién, un no man's land de 12 000 km². Une légende dit que les conquistadors sont venus à bout des Andes, des déserts et de l'Amazonie mais jamais du Darién.
       Aujourd'hui, la région a mauvaise réputation : c'est une zone d'activité de rebelles colombiens. Les FARC, dit-on, s'y livrent à des expéditions punitives. Mais le Darién est avant tout une jungle où survivent trois communautés indiennes : les Emberas, les Waounans et les Kunas. Vingt mille indigènes qui ont su garder leurs traditions ancestrales dans une zone forestière où la biodiversité est en grande partie intacte. Des communautés de plus en plus en danger tant la région attire une population interlope, pas forcément animée des meilleures intentions. Trafiquants en tout genre, paramilitaires, aventuriers, chercheurs d'or, mais aussi braconniers attirés par la faune unique...     Édouard Bergeon a suivi dans leur vie quotidienne quelques autochtones dans cet enfer vert dont la traversée relève encore du défi impossible.