Advertising Console

    La lumière de la jalousie

    Reposter
    Philippe philippe lazare

    par Philippe philippe lazare

    117
    356 vues
    C'est d'abord un souvenir d'enfance. La nuit à Villes-sur-Auzon, dans la grande chambre de la maison des grands-parents qui donne sur la rue principale du village. Les phares des voitures, en passant à travers les volets, dessinaient des codes-barres lumineux qui s'enfuyaient. Je ne comprenais pas comment et j'adorais ça. J'adore toujours la lumière qui filtre à travers des persiennes, des jalousies, autant de mots magiques, j'aime encore plus quand il y a des grains de poussière qui dansent. Cela évoque l'été, les amours secrètes, les parenthèses magiques. Et toujours le mystère de ces tableaux furtifs.