J. Radic (La Bonne Box) : "Les box gastronomiques doivent encore trouver leur modèle économique"

Les Echos

par Les Echos

368
145 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Contrairement aux coffrets de cosmétiques par abonnement dont les marges atteignent les 80%, les box gastronomiques doivent trouver leur modèle de viabilité économique. Contrairement aux coffrets de cosmétiques par abonnement dont les marges atteignent les 80%, les box gastronomiques (dont les marges frôlent seulement les 30%) doivent trouver leur modèle de viabilité économique. Pour Julien Radic, cofondateur de La Bonne Box, cela va passer par l'ouverture prochaine d'un site e-commerce, même si son offre connaît pour l'instant une croissance mensuelle de 100%.

0 commentaire