Advertising Console

    Philippe Buron-Pilâtre : "Si on arrête de rêver, on meurt un peu"

    Repost
    Le Républicain Lorrain

    par Le Républicain Lorrain

    336
    6 007 vues
    Il en est le réalisateur, le producteur mais aussi l'acteur principal. Philippe Buron-Pilâtre, qui avait lancé, il y a cent jours, le compte à rebours de la treizième édition du Lorraine Mondial Air Ballons comme une bande-annonce de superproduction américaine, se confie devant nos caméras. Sur son "fatalisme" face à la météo, sur la "ténacité" héritée de son ancêtre Jean-François Pilâtre de Rozier et sur son besoin de faire briller des étoiles dans les yeux du public, jusqu'au dimanche 4 août, à Chambley. "Si on arrête de rêver, on meurt un peu" assène-t-il comme une réplique de cinéma.