Advertising Console

    David Bisson au Cercle Aristote : la pensée de René Guénon face à la crise du monde moderne

    Reposter
    2 888 vues

    1 commentaire

    Randy
    Mais Guénon n'a jamais eu de prétention politique. Si dans la crise du monde moderne il donne une exquise de ce que serait un redressement, il n'en reste pas moins qu'il n'y crois et qu'elle est même =, selon lui, impossible puisque la décadence du monde moderne est inéluctable en raison du caractère cyclique du temps où nous serions dans l'âge de fer et que d'autre part, cet âge de fer, n'est, au fond, qu'une nécessité à l'harmonie universelle (voir l'intro du règne de la quantité). Je suis étonné qu'à aucun moment il ne parle de ce caractère cyclique et des quatre âge dont décrit Guénon au centre du quel ce situe justement la Tradition primordiale, cette "substance" supra humaine, supra matérielle et hors du temps qui consistitue l'explication de ce monde et dont témoigne le symbole de la croix gammée.
    Par RandyL'année dernière