Advertising Console

    DOMENECH, Paule - Folie d'aimer.

    Repost
    Gilles-Claude Thériault

    par Gilles-Claude Thériault

    43
    28 vues
    Folie d’aimer

    L’araignée de mon balcon
    a trois amants
    qu’elle berce chaque journée
    dans son filet
    Le soir qui rabaisse le volet
    leur redonne la liberté
    mais poissons d’argent
    enamourés
    ne pouvant plus nager ni
    ramper
    ils restent accroupis
    sur la nuit
    Chaque matin remet
    en marche
    les pattes de l’araignée
    en ordre le panier
    où l’amour rendant fous
    ceux qu’il veut prendre
    renfourne les trois sots
    qui ne savent que briller
    de félicité
    Si je laisse trop tard
    ouverte
    ma fenêtre
    la gourmande finira-t-elle
    par dévorer ses prétendants ?
    Ou ceux-ci trouveront-ils
    dans un rayon de lune
    l’audace de capturer
    leur idole
    aux rets de la tendresse ?
    On peut être ému
    par les insectes pris de passion
    qui se mettent à vivre à l’envers
    et se trompent d’émotion,
    mais qu’est-ce qu’une
    araignée
    qui a pitié ?
    Un accroc dans la destinée.
    Épeire hâte-toi : un
    amoureux trop vieux
    n’est plus bon à manger;
    termine ton travail;
    s’il lui manque une maille
    l’univers va filer.

    Paule Domenech, ‘De Lune et d’Or’ (Club des poètes 1997),
    Grand Prix du VIMEU 1999.
    http://motdiese.alterlinks.fr/a_auteurs.htm#domenech

    Illustration :
    ‘Spiders webs are not an easy thing to shoot’
    Photo : garyt70
    Sous licence CC BY 2.0
    http://www.flickr.com/photos/garyt70/2934486666/

    Poème dit également par Michelle Manet,
    http://motdiese.alterlinks.fr/a_interpretes.htm#manet
    sur ‘en MOT dièse’.
    http://motdiese.alterlinks.fr/po.dom.folieaimer.man.htm