Advertising Console

    Transports en commun gratuits et report modal : un exemple à suivre ?

    Reposter
    actu-environnement

    par actu-environnement

    48
    110 vues
    http://www.actu-environnement.com/ae/news/reportage-transports-en-commun-gratuit-18687.php4

    Elle n'a pas occupé une place majeure dans le débat sur la transition énergétique et pourtant la mobilité fait partie des questions incontournables en la matière.

    À l'instar de Compiègne (60) et de Châteauroux (36), Aubagne (13) a choisi d'instaurer la gratuité dans son réseau de bus. Les motivations sous-jacentes à cette mesure peuvent être économiques et sociales (redynamiser le centre-ville, améliorer le pouvoir d'achat, réduire l'isolement…) mais dans le cas d'Aubagne il s'agit d'une volonté environnementale.

    Le pari est-il réussi? Quatre ans après, l'agglomération constate que 35% des usagers des transports collectifs proviennent du report modal. Des personnes qui auraient ainsi choisi d'abandonner la voiture pour le bus ce qui a pour effet de décongestionner la ville. Quand on sait que l'automobile en milieu urbain mobilise 80 à 90% des budgets publics consacrés au déplacement, ce report modal devrait également permettre à la collectivité de réduire ses coûts.

    Il est néanmoins prouvé que la progression de la fréquentation des transports doit être conjuguée avec une amélioration des services. A Aubagne, 15% de bus supplémentaires ont été mis sur le réseau et un tramway est actuellement en construction. Ces investissements ont pu être financés par le versement transport, une taxe d'entreprise que l'agglomération a pu augmenter après avoir dépassé le seuil dans 100.000 habitants. Mais la collectivité n'est pas à l'abri du risque que les recettes liées au versement transport diminuent par rapport au coût d'exploitation du réseau ce qui l'obligera à puiser dans son budget pour combler le déficit, au risque d'augmenter les impôts locaux ou de réduire sur les moyens dédiés à d'autres secteurs.

    Marie Jo Sader