Advertising Console

    En direct jeudi 21 novembre (18h) : Conférence publique : "Eco-construction pour les particuliers"

    NATUREPARIF

    par NATUREPARIF

    55
    556 vues
    « Éco-construction pour les particuliers : Auto-construire en paille au 21ème siècle, utopie ou avenir ? »

    Dans le cadre de son cycle de conférences mensuelles, Natureparif a le plaisir de vous inviter à rencontrer :

    Gérard BATUT (Membre du Groupement Ecologique de Nemours et ses Environs - GENE)

    Le jeudi 21 novembre de 18h à 20h à l’auditorium de la Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF), au 84 rue de Grenelle – 75007 Paris (Métro Rue du Bac)

    Entrée libre et gratuite, dans la limite des places disponibles

    En France, l’urbanisation a progressé de 19% en 10 ans. En Île-de-France, les objectifs du Grand Paris prévoient jusqu’à 70 000 logements neufs par an sur 20 ans. Ces décisions, aussi légitimes soient-elles pour répondre aux besoins indispensables à la crise du logement, auront des conséquences significatives sur la biodiversité, que ce soit en termes de ressources consommées (matériaux) ou de dégradation des écosystèmes (étalement urbain, dégradation des sols, séparation entre milieu urbain et campagne, etc.). Pour l’heure, les mesures environnementales ne concernent quasiment que l’énergie (isolation des bâtiments, passivité, etc.). Pour Natureparif, ce n’est pas suffisant : les politiques d’aménagement et de construction doivent aussi aborder la nécessaire préservation de la biodiversité, des écosystèmes et des fonctions associées, dans une approche globale. Et ce à en tenant compte de tout le cycle de vie des projets : la conception, la construction, l’utilisation et la fin de vie.

    Sur le terrain, des solutions sont à l’œuvre et marchent ! Elles consistent par exemple à mieux intégrer les bâtiments au paysage, à limiter l’imperméabilisation des sols et leur artificialisation, mais aussi à préserver le cycle de l’eau ou encore tout simplement à accueillir les espèces locales sur les bâtiments par des aménagements adaptés. Mais au-delà de la seule attention à la faune et la flore, il est l’impératif de réduire l’empreinte écologique des bâtiments, notamment par les choix des matériaux de construction, dont les effets indirects sur la biodiversité sont indéniables ! L’un des enjeux de cette conférence est d'apporter, via un exemple concret, des éléments de réponses à ce défi d'avenir et de susciter des réflexions ou même l'envie chez nos contemporains de construire sa maison de manière écologique.

    Gérard Batut vous présentera son projet : une maison construite exclusivement en paille sur une ossature bois ! Vous découvrirez sa réflexion et les questions qu’il s’est posées avant de se lancer dans un tel projet, ainsi que sa démarche pour mener à bien cette entreprise. Contrairement aux idées reçues, ce type de construction ne doit rien au hasard et nécessite même une étude minutieuse et détaillée sur la base de règles professionnelles très précises de mise en œuvre. Il s’arrêtera également sur les coûts de construction (1500 €/m² !) et les déboires qu’il a pu rencontrer tout au long de celui-ci (notamment le prix des matériaux), qui ont sensiblement augmenté le temps de construction. Il détaillera enfin les résultats obtenus : un coût de chauffage de l’ordre de 150 euros sur un hiver, un taux d’humidité très bas (45%), l’eau chaude solaire, la filtration et la réutilisation de l’eau de pluie… En somme, une maison « presque passive », récompensée par le label BBC (Bâtiment Basse Consommation) !