Advertising Console

    Violence à Castorama

    Reposter
    DESOBEIR

    par DESOBEIR

    190
    1 231 vues

    1 commentaire

    DESOBEIR
    Un message d'analyse, d'information et de soutien après les violences à CASTORAMA.

    Une réflexion à propos de ce que vous verrez dans cette vidéo et cette video:
    http://www.dailymotion.com/video/x11t6ka_de-gentilles-abeilles-agressees-chez-castorama-roundup-non-merci_news#.UeUUzbaUdGE

    Au début, la manif est bon enfant, turbulente certes, mais sans plus.

    Le premier geste dont on ne distingue pas clairement s'il provient d'un vigile ou d'un vendeur, arrache le micro externe de la caméra... On peut mettre ça sur le compte d'un gars qui veut empêcher l'enregistrement et ne sait pas qu'en faisant cela il risque d'endommager le matériel... Cela fait partie des risques, même en flash mob anodine : cela arrive. [c'est un vigile qui casse la caméra de notre camarade et lui arrache la carte mémoire. Nous porterons plainte pour vol et dégradation contre lui après l'action, et la carte mémoire sera confisquée par la police, sans que nous ayons pu la voir avant...]

    Par contre, lorsque deux vendeurs arrosent le visage d'un manifestant à terre d'insecticide : là il y a plus que dérive !

    Risque de blessure, d'intoxication et si le gars est un tant soit peu allergique ou asthmatique, c'est carrément mise en danger de la vie d’autrui. (Jetez un œil là dessus pour voir ce que votre copain à pris dans la figure : http://www.quickfds.com/cmt_bin/wfds-affform2?compte=CASTO%A7DIRECT%A7FR_PI&langue=FR&code_fds=770460)

    Quant au "coup de boule" et au fait de jeter au sol quelqu'un pour le vider du magasin: il s'agit de voies de fait purement et simplement ! [nous avons porté plaintes pour coups et blessures, bien sûr, contre les deux vendeurs de Castorama]

    Ce qui est alarmant dans cette histoire, c'est que ce sont des vendeurs qui semblent avoir pris l'initiative de cette riposte pour le moins musclée. On note la réserve du vigile filmé en arrière plan. Par contre, on voit un vendeur équipé de deux "maxi" bombes d'insecticide assisté d'un collègue aspergeant le visage de l'homme à terre. On croirait la BAC énervée devant 200 casseurs un soir de PSG / OM !

    Alors, si de simples employés (au demeurant payés chichement) sont prêts à prendre les armes (car dans ce cas, l'insecticide est bien employé comme une arme par destination) pour défendre la quiétude des activités de leur magasin, cela est plus qu'alarmant !

    Une des questions à se poser est : agissaient-ils sur ordre ou consigne ou simplement par réflexe de "bon petits soldats" qui ont peur de perdre l'estime des chefs et peut être leur boulot !?? [nous nous posons la même question, mais c'est le seul magasin Castorama où nous avons été agressés, et c'était en plus la deuxième fois ! Il y a donc au mieux une négligence confinant à l'incompétence de la part de la hiérarchie des vendeurs, au pire une complaisance coupable, voire des consignes de brutalité ! Nous avons porté plainte aussi contre la direction du magasin, directement devant le procureur, la police ayant refusé par deux fois de prendre nos plaintes contre la direction de Castorama...]

    Bon, il n'y a pas eu de blessés graves c'est l'essentiel, mais tout était réuni pour que ça dérape. En attendant : "Bzzz" aux jolies manifestantes (& pogne aux messieurs !) !
    Par DESOBEIRIl y a 3 ans