L'anglais: support de la pensée unique avec Claude Hagège

358 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Linguiste renommé, professeur au Collège de France, polyglotte - il parle dix, vingt, cinquante ou cent cinquante langues d’après certains – Claude Hagège est amoureux des langues. DES langues et non pas d’une.

Est-ce qu’une langue change notre vision du monde ? C’est le thème central de son dernier ouvrage Contre la pensée unique, 2012 Ed.Odile Jacob.

Avec lui, les étudiants de Des Mots&Débats vont essayer de comprendre comment se forme une pensée unique et pourquoi, selon lui, il faut s’y opposer. « Imposer sa langue, c’est imposer sa pensée » écrit-il. Une pensée serait donc strictement liée à l’usage d’une seule langue et elle pourrait façonner nos esprits. La richesse de la pensée passe-t-elle par la diversité des langues ? La langue française peut-elle résister à la pensée unique ?

Or, comme l’anglais est la langue la plus couramment utilisée à Rouen Business School – comme dans toute école de commerce – l’anglais est–il le vecteur de la pensée unique ? Interesting, isnt’it ?

0 commentaire