La suralcoolisation trinque sur la voie publique

www.StrasTv.com
505
788 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
"Nous ne voulons pas tuer la nuit, mais trouver un juste équilibre entre les animations dans la ville et la qualité de vie des riverains", se justifie Olivier Bitz, mettant en avant la création d'une Charte de la vie nocturne et d'une commission dédiée en lien avec les professionnels. "Dans le cadre de cette Charte, nous invitons d'ailleurs les gérants et responsables des établissements de nuit à nous appeler en cas de problèmes, précise Jean-François Illy, le directeur de la sûreté publique du Bas-Rhin. Nous menons également en moyenne deux opérations de contrôle par semaine dans les débits de boissons. Quatre à six établissements sont concernés par nuit afin d'obliger les consommateurs à veiller au respect mutuel. Nous sommes très vigilants par rapport aux comportements liés à l'alcoolémie", comprendre aux violences et accidents de la route qui peuvent en découler. Selon lui, ces actions policières ciblées contribuent à la baisse de 25 % des faits de délinquance dans le centre de Strasbourg ces derniers mois.

Plus d'infos sur www.StrasTV.com

0 commentaire