Pussy Riot "Katia, Nadia et Macha"

3 574 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Alors que la loi contre le blasphème, dite loi "Pussy Riot" vient d'entrer en vigueur le 1er juillet en Russie, deux membres des Pussy Riot, Serafima et Shaïba, étaient en France dans le plus grand secret pour appeler l'opinion publique à continuer de se mobiliser pour Maria Alekhina, Nadia Tolokonnikova, et Katia Samoutsevitch, leurs leurs trois amies de lutte emprisonnées, et dénoncer la répression grandissante de toute expression critique en Russie.

Amnesty International France et Russie Libertés les ont rencontrées, au cours d'un long entretien exceptionnel. Pour leur sécurité, leur voix a été transformée.

3 commentaires

C'est laquelle qui se battait pour le féminisme en se fourrant des pilons de poulet dans le vagin ? Elle était moins timide à l'époque.
Par Le Lambadour en septembre
hahaha des truies
Par Yashin Lev l'année dernière
quelle bande de tarées, elles ont pas l'air débiles avec leures cagoules, on dirait des gamines 12ans qui s'amusent...
Par Anti-Feminisme l'année dernière