Advertising Console

    Pussy Riot "Ce genre de méthode n'est pas très différente de l'époque soviétique"

    Repost
    2 944 vues
    Deux membres des Pussy Riot étaient en France dans le plus grand secret pour appeler l'opinion publique à continuer de se mobiliser pour Maria , Nadia , et Katia , leurs leurs trois amies de lutte emprisonnées en Russie.
    Amnesty International France et Russie Libertés les ont rencontrées.
    Pour leur sécurité, leur voix a été modifiée.

    En savoir plus sur les Pussy Riot : http://www.amnesty.fr/AI-en-action/Protegeons-les-personnes/Personnes-en-danger/Actualites/Pussy-Riot-ces-jeunes-femmes-qui-font-trembler-Poutine-8720