L'Etat poursuivi pour délit de faciès

i>TELE
1K
33 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
C'est une première en France. L?État est poursuivi devant la justice dans le dossier des contrôles au faciès. Treize personnes s'estimant victimes de contrôles de police au faciès attaquent l?État et le ministère de l'Intérieur devant la justice pour pointer une pratique discriminatoire. Une audience a lieu aujourd'hui devant le tribunal de grande instance de Paris.

Un Noir a de 3 à 11 fois plus de chances d'être contrôlé par la police qu'un Blanc et un Maghrébin de 2 à 15 fois plus, selon l'Open Society Justice Initiative.

Étudiants, salariés, noirs ou arabes, âgés d'environ 18 à 35 ans, ils ne sont "pas des militants", selon l'un de leurs avocats. Ils se sont signalés auprès du Collectif contre le contrôle au faciès.

Reportage de Constance de Bonnaventure et de Maxence Kerebel.

0 commentaire