Levée de l'immunité de Marine Le Pen : une procédure digne du "Soviet suprême de l'Union soviétique" pour Gollnisch

Découvrir le nouveau player
Le Monde.fr
5,8K
7 835 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le Parlement européen a décidé mardi 2 juillet de lever l'immunité parlementaire de Marine Le Pen, à la demande du parquet de Lyon, lequel veut l'entendre dans le cadre d'une enquête pour "incitation à la haine raciale". La présidente du Front national, députée européenne, est visée par une plainte du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP) relative à ses propos du 10 décembre 2010 établissant un parallèle entre les prières des musulmans dans la rue en France et l'Occupation.

Une telle procédure est digne du "Soviet suprême de l'Union soviétique", a fustigé Bruno Gollnisch, eurodéputé du FN, qui a été privé à deux reprises de son immunité parlementaire après des propos qui avaient donné lieu à des poursuites en France. En 1998, Jean-Marie Le Pen avait, lui aussi, été visé par cette procédure après avoir déclaré que les chambres à gaz nazies étaient "un détail de l'histoire de la seconde guerre mondiale".

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.