Voulez-vous effacer les recherches récentes ?

Toutes les recherches récentes seront supprimées

Liker
À regarder plus tard
Partager
Ajouter

Génocide à Bisesero. Derniers secrets de la France au Rwanda ? conférence de Bruno Boudiguet

il y a 5 ans1.1K views

Bisesero, 13 mai 1994. C'était le plus grand et le dernier massacre de masse du génocide perpétré contre les Tutsis du Rwanda : 40 000 morts.

Sur les traces du journaliste Serge Farnel, ayant mis à jour la participation active et déterminante d'une trentaine de soldats français au cours de ce massacre, Bruno Boudiguet a poursuivi l'enquête, avec de nouveaux recoupements et éléments à charge, totalisant plus de 50 témoins, 4 ans d'enquête, 100 heures de rushes, tout en faisant face à différents questionnements :

Pourquoi la présence des Blancs tirant à l'arme lourde n'est-elle documentée que quinze ans après les faits ?

En quoi peut-on dire que ces Blancs étaient des Français ?

Quel était le but de cette ''black op'', cette opération noire vraisemblablement commanditée par l'Elysée ?

Comment s'est-elle articulée avec l'opération Turquoise, qui arrive six semaines plus tard avec un objectif soi-disant humanitaire ?

Il aura fallu remettre à plat l'histoire du génocide à Bisesero, ainsi que le modus operandi de cette gigantesque opération militaire, la plus lâche qui soit, au cours de laquelle armes lourdes, mitraillettes, lance-grenades, gourdins et machettes ont été employés contre hommes, femmes et enfants sans défense par des milliers de génocidaires.

Bruno Boudiguet présente les grandes lignes d'un livre à paraître en septembre, ''Génocide à Bisesero. Derniers secrets de la France au Rwanda ?''

Signaler cette vidéo

Quel est le problème ?

Intégrer la vidéo

Génocide à Bisesero. Derniers secrets de la France au Rwanda ? conférence de Bruno Boudiguet
Lecture auto
<iframe frameborder="0" width="480" height="270" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x11f58b" allowfullscreen allow="autoplay"></iframe>
Intégrer la vidéo à votre site avec le code d'intégration ci-dessus