Advertising Console

    Juin 1940 - Le piège du Massilia

    Reposter
    AngelEvil Quebec

    par AngelEvil Quebec

    1,3K
    195 vues
    Juin 1940. L'armée française est en déroute et le gouvernement se replie sur Bordeaux. Au sein des instances politiques, un débat oppose ceux qui veulent l'armistice avec l'Allemagne à ceux qui veulent poursuivre la guerre aux côtés de l'Angleterre, avec laquelle la France est liée par un pacte qui exclut toute paix séparée.

    Il est finalement décidé que le gouvernement français poursuivra la lutte depuis l'Afrique du Nord, et que seul le maréchal Pétain restera en France : le parlement sera évacué à bord du Massilia depuis Bordeaux, et le gouvernement rejoindra Perpignan d'où il embarquera pour Alger. Mais cela ne se fera jamais, seuls 27 parlementaires embarqueront à Bordeaux le 21 juin et apprendront, en mer, le 22 juin, que l'armistice a été signé. Une violente campagne de presse se déclenche immédiatement contre les passagers du Massilia, désignés comme fuyards et traîtres. Jean Zay et Georges Mandel le paieront de leur vie, abattus par la milice en 1944 après quatre ans de captivité. Piège ? Complot orchestré ? Vengeance contre le Front populaire ? La violence de la propagande de l'époque a probablement contribué à ce que cet épisode crucial de l'histoire soit jusqu'ici resté dans les tiroirs, oublié de l'histoire.