Christian Estrosi : "[DSK auditionné au sénat] pas normal"

Public Sénat
1,2K
290 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
L'invité politique
Le 25 juin 2013 à 8h15 sur Radio Classique et Public Sénat,
Christian Estrosi, député-maire de Nice et vice-président de l’UMP
Invité de Guillaume Durand et Gilles Leclerc

Extraits

A propos de l’affaire Tapie :

« Je souhaite que nous n’ayons pas de conséquence collatérale [Nice Matin]. (…) Les hommes politiques n’ont pas à faire d’ingérence dans les groupes de presse. (…) Je ne connais pas du tout les détails de cette affaire, je ne sais pas si c’est un bon choix de faire [l’arbitrage], j’ai plutôt tendance à penser que oui, maintenant les conditions (…) dans lesquelles a été conduit cet arbitrage, c’est ça ce qui me dérange le plus. Au plan politique, on a l’impression que tout est prétexte aujourd’hui à ce qu’il y ait un acharnement qui se retourne contre Nicolas Sarkozy de la part de certains magistrats, et surtout de la part de la majorité gouvernementale. (…) J’y vois clairement une main politique, des motivations (…) extrêmement malsaines. »

A propos de la réhabilitation de Dominique Strauss-Kahn:

« [Ce n’est pas normal] (…) pour des raisons morales. (…) On est tombé dans une espèce de magma aujourd’hui où le gaulliste que je suis ne se satisfait pas de cette ambiance politique délétère qu’on a créée dans notre pays à tous les niveaux, qu’elle soit à gauche ou à droite. (…) C’est moche, tout simplement. »

A propos d’Aurélie Filippetti et de son renouvellement des directions des théâtres publics :

« C’est à l’image du sectarisme auquel nous sommes confrontés dans ce pays et que ne supportent plus les Français. La gauche est devenue anti-sociale et anti-culturelle. (…) Mme Filippetti déshonore la politique culturelle de notre pays. Elle souhaite se débarrasser du directeur du premier théâtre de province de France, Daniel Benoin. (…) Je m’y oppose de toutes mes forces, j’utiliserai toutes les procédures de droit possibles. (…) J’ai demandé un rendez-vous à l’Elysée pour bien comprendre si c’est l’Elysée qui a donné son feu vert à Mme Filippetti, ou si c’est en totale indépendance et autonomie qu’elle prend des décisions aussi arbitraires. »

A propos de l’élection de Villeneuve-sur-Lot :

« ¨Pour la 8e fois consécutive, la famille politique à laquelle j’appartiens a remporté une élection depuis l’échec du mois de mai 2012. (…) Marine Le Pen est une rentière du désastre. »

0 commentaire