Advertising Console

    déclaration écrite 0006/2013 Michèle Striffler Parlement Européen

    Reposter
    Galgos Ethique Europe

    par Galgos Ethique Europe

    26
    722 vues
    Pour protéger les lévriers de la surexploitation, des mutilations, des crimes dont ils sont victimes. Chaque année, 50 000 sacrifiés en Espagne, sans doute autant en Grande Bretagne & Irlande.

    ENDING 15 JULY2013
    DÉCLARATION ÉCRITE 0006/2013
    arrêt immédiat de la torture et des mauvais traitements infligés aux lévriers en Europe
    Michèle Striffler (PPE), Louis Michel (ALDE), Dan Jørgensen (S&D), Raül Romeva i Rueda (Verts/ALE), Kartika Tamara Liotard (GUE), Santiago Fisas Ayxela (PPE), Sirpa Pietikäinen (PPE), Cristian Dan Preda (PPE), Iva Zanicchi (PPE), Sonia Alfano (ALDE), Gianni Vattimo (ALDE), Andrea Zanoni (ALDE)

    1. Les lévriers sont utilisés comme des instruments de chasse et de compétition dans de nombreux États de l'Union européenne et subissent des tortures de la part de leurs propriétaires lorsque ceux-ci les jugent inadaptés à ces pratiques.
    2. Les tortures infligées aux lévriers peuvent revêtir plusieurs formes allant de l'abandon jusqu'à la pendaison entraînant inévitablement leur mort.
    3. Ce phénomène se trouve amplifié par le manque de contrôle des États membres sur le commerce et le trafic des lévriers en Europe.
    4. En Europe, les règles concernant l'élevage et la détention de lévriers sont disparates et leur application reste largement déficiente.
    5. Les lévriers sont des animaux domestiques et doivent bénéficier d'une protection adéquate.
    6. La Commission est dès lors invitée à faire tout ce qui est en son pouvoir pour veiller à ce que la législation de l'Union européenne relative au bien-être des animaux soit appliquée correctement et à recommander des mesures concrètes pour que les actes de cruauté infligés aux lévriers en Europe cessent immédiatement.
    7. La présente déclaration, accompagnée du nom des signataires, est transmise à la Commission.

    ____________________________________________________
    0006/2013 on putting an immediate stop to the torture and mistreatment of greyhounds in Europe
    1. Greyhounds are used for hunting and racing in many Member States of the European Union and are liable to be subjected to torture by their owners if they regard the animals as unsuitable for that purpose;
    2. The extreme suffering inflicted on greyhounds can take many forms, from abandoning the animals to hanging them and leaving them to die;
    3. The problem is compounded by the Member States’ failure to control the trade, or trafficking, in greyhounds in Europe;
    4. The rules on breeding and keeping greyhounds vary widely across Europe and, for the most part, are not adequately enforced;
    5. Greyhounds are domestic animals and should receive adequate protection;
    6. The Commission is hence called upon to do everything within its power to ensure that the European Union’s animal welfare legislation is implemented correctly and to recommend concrete actions to bring about an immediate stop to the acts of cruelty inflicted on greyhounds in Europe;
    7. This declaration, together with the names of the signatories, is forwarded to the Commission.