Le procès du meurtrier d'Agnès à huis clos

i>TELE

par i>TELE

1,1K
48 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le procès de l'assassin présumé d'Agnès Marin, la collégienne de 13 ans retrouvée brulée au Chambon-sur-Lignon, s'est ouvert au Puy-en-Velay devant la cour d'assises des mineurs de Haute-Loire.
Avant la tenue des débats, les magistrats ont décidé de la non publicité des audiences. La famille de la victime avait souhaité l'ouverture du procès au public. La cour a préféré suivre la demande de la première victime de Mathieu M., violée un an auparavant dans le Gard, et dont le prévenu doit aussi répondre lors du procès.

0 commentaire