Election des sénateurs : Philippe Bas intervient pour défendre la la motion tendant au renvoi en commission

Découvrir le nouveau player
Groupe UMP Sénat
20
21 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Le Sénat a débuté, jeudi 13 juin, l’examen du projet de loi relatif à l’élection des sénateurs. La commission des lois n’a pas élaboré de texte de commission, en conséquence, le sénat examinera le texte initial du gouvernement

Dernière l’objectif affiché d’adapter le collège sénatorial aux évolutions démographiques, de développer le pluralisme et de favoriser l’égal accès des hommes et des femmes au mandat de sénateur, il s’agit en réalité d’un nouveau tripatouillage électoral !

Un texte de plus qui s’ajoute aux autres manipulations des scrutins locaux avec un seul but pour la gauche : garder le pouvoir alors que son impopularité gagne du terrain de jour en jour !

Ce texte affaiblit le fait majoritaire en abaissant le seuil de la proportionnelle aux départements élisant trois sénateurs dans le seul but de faire gagner des sièges à la gauche. Si ce texte est adopté, 25 départements supplémentaires seront donc concernés par la proportionnelle, soit 73 % des sénateurs !

Ce texte porte aussi atteinte à la représentativité des communes rurales. En octroyant aux communes de plus de 30 000 habitants un délégué supplémentaire par tranche de 800 habitants au lieu de 1000 habitants actuellement, la part de ces communes est majorée dans le collège électoral sénatorial au détriment des communes rurales. Ainsi, les 260 communes de plus de 30 000 habitants bénéficieront de 3151 délégués supplémentaires. C’est inacceptable !

Le Groupe UMP dénoncera cette manipulation lors de l’examen en séance publique !

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.