Advertising Console

    130. Benki Piyako parle de l'éducation au cycle de la vie

    Réseau Ecole et Nature

    par Réseau Ecole et Nature

    101
    258 vues
    Benki Piyako est le leader spirituel et politique de la communauté indigène amérindienne Ashaninka, descendante directe des Incas, vivant en forêt amazonienne, à la frontière entre le Brésil et le Pérou. Il est engagé pour la protection de la biodiversité de la forêt, et pour le droit des peuples indigènes à protéger leurs terres exploitées par des tiers.
    Il est notamment à l’origine d’un centre de formation destiné aux jeunes leaders communautaires, actuellement en construction dans la région de l’Acre. Il vise à leur enseigner les pratiques indigènes ancestrales de gestion durable des ressources naturelles, en vue de protéger leur patrimoine naturel et culturel. Pour en savoir plus sur le projet « Sonho Do Beija Flor No Raio Do Sol » (rêve de colibris dans un rayon de soleil) et contribuer à sa mise en œuvre : kisskissbankbank.com/beija-flor
    Il a été distingué pour son travail par le Prix national des droits et l’homme du Brésil en 2005.

    Il dit : « …cycle de la vie…consciente émergente…la terre…d’où vient la nourriture…respecter ces aliments, ces plantes …apprendre…échange…mutation…déséquilibres…peuples indigènes…connaissance millénaire de la vie…écosystèmes…vivre avec la nature…passer le cap de cette transformation… »