République démocratique du Congo - La longue marche des déplacés

80 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Pour survivre, les femmes du camp de Kanyaruchinya vendent du bois... Quelques branches ramassées dans les environs, et qui assureront leur survie jusqu'à la prochaine distribution de nourriture.
Nous sommes à quelques kilomètres au nord de Goma, en octobre 2012. Les rebelles du M23 ont pris le contrôle de la zone et ont poussé des milliers de personnes sur les routes.
Au total, près de 500 000 personnes ont été déplacées par le conflit depuis avril 2012. L'aide humanitaire est insuffisante, la population vulnérable.
MSF a assuré durant six mois, jusqu'en décembre, les soins de santé primaires dans ce camp... Elle a également pris en charge les victimes de violences sexuelles, vaccinés les enfants contre la rougeole et installé un centre de traitement du choléra.
Les équipes interviennent aussi dans l'hôpital de Rutshuru...
L'évolution du conflit ne cesse de brouiller les cartes... Fin 2012, le camp de Kanyaruchinya ferme... Un autre ouvre, à l'ouest de Goma cette fois. Les équipes MSF se déplacent avec les victimes du conflit.

0 commentaire